CONFÉRENCE – L’engagement des femmes dans la guerre de 1870

Dans le cadre de son exposition temporaire “Héroïnes oubliées – Les cantinières de l’Armée française”, le Musée de la guerre 1870 à Loigny-la-Bataille accueille l’historien Jean-François Lecaillon et approfondit la question de la place des femmes pendant la guerre franco-prussienne.

Des rôles féminins majeurs

Cette conférence offre un point de vue inédit sur la guerre de 1870-1871 : celui des femmes. La méconnaissance du conflit franco-prussien a, en effet, emporté avec elle l’engagement des femmes qui l’ont vécu. Car au-delà des statuts de témoins et victimes, beaucoup assumèrent des rôles majeurs durant cette période : infirmières, ouvrières, cantinières, militantes, combattantes ou encore espionnes… Jean-François Lecaillon racontera leur quotidien et les parcours héroïques de plusieurs d’entre elles. Il évoquera aussi les effets de ces engagements sur la réorganisation des forces armées et l’ingratitude dont les femmes souffrirent à la fin du XIXème siècle, une ingratitude qui les fera tomber définitivement dans l’oubli.

Qui est Jean-François Lecaillon ?

Docteur en Histoire, Jean-François Lecaillon est un spécialiste de la guerre de 1870. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet : Les femmes et la guerre de 1870. Histoire d’un engagement occulté. (2021, Éditions Pierre de Taillac), Été 1870, la guerre racontée par les soldats et Les Français et la guerre de 1870 (2020, Éditions Le Toucan) ou encore Le souvenir de 1870, histoire d’une mémoire (2012, Éditions Bernard Giovanangeli, Paris). Il écrit de nombreux articles pour des revues spécialisées et tient le blog “Mémoire d’Histoire”.

Tarif : 4€ par personne
Réservation conseillée au 02 37 36 13 25 ou à contact@museedelaguerre1870.fr

Localisation :
Place du 2 Decembre 1870 28140 Loigny-la-Bataille

Revenir en haut de page