Culture et Loisirs

Publié le lundi 19 mars 2018

Sur une idée originale de Jean Claude Ponçon, écrivain Dunois, et sous l’impulsion du GAL Beauce Dunois, le Pays Dunois a décidé en 2004 de créer le « Prix du manuscrit » et le fonds « mémoire collective ».

L’objectif initial de ce prix est de constituer un fonds « mémoire collective » à partir d’ouvrages et de témoignages non publiés qui restent généralement diffusés dans un cercle restreint.

 

Lien avec le territoire, ses habitants, son histoire, sa culture : l’ouvrage et/ou l’auteur doivent avoir une relation directe ou précise avec le territoire du Pays Dunois et/ou de la Beauce. Une partie du manuscrit peut faire référence à des territoires limitrophes comme par exemple Chartres, mais il ne doit pas s’agir de l’intégralité du contenu du manuscrit.

 

Fort du succès de cette opération sur les trois premières années, la Communauté de communes Cœur de Beauce (auparavant Pays de Beauce) rejoint le Pays Dunois dès 2007 : le « Prix du manuscrit » devient alors le « Prix du Manuscrit de la Beauce et du Dunois ».

A ce jour, ce sont près de 80 manuscrits qui ont été déposés et tous les manuscrits lauréats ont été édités. Certains sont des succès éditoriaux et bénéficient de rééditions régulières.

 

Le Prix est scindé en 2 catégories :

ADULTES

JEUNES

Partager cette page sur :